Site officiel Le Petit Producteur®    

LE PETIT PRODUCTEUR® JUS & NECTARS LE PETIT BLOG EMBALLAGES On parle de nous ! On a parlé de nous ! Calendrier des saisons Les recettes des producteurs Où trouver les produits ? Qui sont nos producteurs ? Contactez-nous Rejoignez-nous
Retour Retour

Quels sont les critères de qualité d'un produit, selon l'avis des consommateurs ?

(d'après une étude Baromètre Nutrition de 2008)
Chacun de nous a bien conscience du bénéfice des fruits et légumes pour notre santé, mais nous ne changeons pas nos habitudes pour autant. Comment peut-on alors être tenté de manger plus de fruits et légumes frais au quotidien, un avantage pour notre santé mais aussi pour la filière des fruits et légumes, bien implantée en France ?

Il faut avant tout connaître les habitudes de choix des produits, car c’est au producteur ou au distributeur de s’adapter aux critères des consommateurs. Des études se sont d’ailleurs attelées à la compréhension des choix des consommateurs au sujet des fruits et légumes.

Les résultats de ces études (Baromètre Nutrition 2008) montrent que le critère majoritaire reste le goût, suivi du prix.
L’apparence et la durée de conservation viennent après, suivi du respect de l’environnement et de l’atout santé.
Enfin, la présence d’un label, la proximité de la production et le conditionnement (packaging) sont cités en dernier.

La qualité est donc un critère primordial pour les consommateurs, mais à leurs yeux il n’est pas toujours facile de reconnaître un « bon produit » car la qualité ne se voit pas forcément.

Les caractéristiques de recherche : ce sont les critères de choix visibles avant l’achat, donc l’apparence du fruit ou du légume. Certains consommateurs préfèrent une belle couleur rouge pour une tomate, l’absence de taches, un certain calibre…
• Les caractéristiques d’expérience : ce sont les critères que l’on connaît une fois qu’on y a goûté, c'est-à-dire les propriétés organoleptiques capables de satisfaire les récepteurs sensoriels. Elles englobent notamment le goût (sucre, acidité…) et l’arôme (parfum).
• Les caractéristiques de confiance : ce sont les critères qu’il n’est pas possible de connaître, même en y ayant goûté. Ce sont par exemple l’effet bénéfique sur la nutrition, la diététique, le fait que le fruit ou le légume soit issu de l’agriculture biologique ou pas…
Les consommateurs veulent donc de la qualité et malheureusement un tiers d’entre eux affirment notamment ne pas être satisfaits de celle des tomates.

Comment peut-on améliorer la qualité des fruits et légumes ?


De fortes contraintes…

Les producteurs souhaitent bien sûr satisfaire les consommateurs, puisque c’est ainsi que la consommation de fruits et de légumes pourrait repartir à la hausse.
Mais ce n’est pas si simple car « du champ à l’assiette », les intermédiaires sont souvent nombreux, et le consommateur n’est pas le seul à imposer son choix. Les marges de manœuvre pour l’amélioration des fruits et légumes ne sont donc pas larges…


Pour leur transport, les tomates doivent être fermes

Rien que pour la tomate, le cas est complexe. Pour faciliter le transport, les fruits ne doivent pas être mous sous peine de s’abîmer, voire de s’écraser et devenir invendable. Ils doivent donc être cueillis avant leur pleine maturité ou être issu d’une variété ferme, souvent moins savoureuse. Le goût n’est donc pas à son apogée, d’autant que le transport est effectué dans des camions réfrigérés, ce qui détruit les composés volatiles responsables des qualités organoleptiques du fruit.

La qualité des fruits et des légumes post-récolte (juste après la récolte) est bien connue et beaucoup de recherches sont effectuées pour l’améliorer. On connaît en revanche très peu la qualité des produits dans notre assiette, où ils atterrissent après avoir parcouru tout le circuit de distribution. Même si l’intérêt est limité, puisqu’une partie de la qualité peut être perdue au cours du circuit de distribution, des méthodes peuvent donc être utilisées pour améliorer la qualité des fruits et légumes.

(sources : futura science)

Les commentaires des internautes

Le mardi 14 janvier 2014 à 14:42 par
Con con clochard
Le dimanche 25 mai 2014 à 22:49 par
Ma première expérience chez "Le Petit Producteur" : des fraises (panier 1 kg avec la photo, le nom du Petit Producteur, son prénom et tout et tout) achetées au Monoprix Montparnasse :
- apparence : superbe, comme chez les grands producteurs ;
- texture : ferme, très agréable, comme chez les grands producteurs ;
- goût : AUCUN, TRÈS FADE, CERTAINES FRAISES N'AYANT QU'UN GOÛT D'EAU, comme chez les grands producteurs ;
- prix : 16 EUROS LE KG (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) soit 5 FOIS LE PRIX DES GRANDS PRODUCTEURS, pour la même chose !
MERCI LE PETIT PRODUCTEUR ! Le problème c'est qu'en général on ne pigeonne pas 2 fois un client.
Pour info, j'ai acheté samedi matin une barquette de 250 g de Mara Des Bois au marché (Montparnasse, Bd Edgar Quinet) ; UN DELICE ABSOLU pour 2 euros !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cherchez l'arnaque...
Ajouter un commentaire :
Nom, prénom :
Email :
Commentaire :
Cryptogramme visuel : Regénérer
Recopier les chiffres ici :
Reproduction totale ou partielle strictement interdite • KitWebValid XHTML 1.0 Transitional